Paralysie cérébrale infantile

La paralysie cérébrale infantile (PCI) est une atteinte permanente du cerveau qui provoque des troubles positionnels et de la mobilité ainsi que des altérations du système musculaire et du système nerveux.

Résumé

La paralysie cérébrale infantile (PCI) est une atteinte permanente du cerveau qui provoque des troubles positionnels et de la mobilité ainsi que des altérations du système musculaire et du système nerveux. La PCI peut notamment être causée par des saignements, des infections ou une irrigation sanguine insuffisante, qui provoquent des lésions au cerveau immature avant, pendant ou après la naissance. A titre préventif, il est important de réaliser les examens de contrôle durant la grossesse.

Symptômes

En fonction de la gravité de la maladie

  • Modification de la tension musculaire
    • Relâchement des muscles
    • Crampes, raidissement des muscles (spasticité)
  • Limitation de la mobilité de l’ensemble du corps
    • Touche souvent les mains, les bras, les pieds, les jambes mais aussi le torse et la tête
  • Troubles de l’équilibre et de la coordination
    • Difficultés ou incapacité à se tourner, marcher à quatre pattes
    • Difficultés ou incapacité à s’asseoir, se tenir debout, marcher
    • Difficultés ou incapacité à faire certains mouvements volontaires
  • Paralysies (d’un côté, des bras et/ou des jambes)
  • Crises (épilepsie)
  • Troubles de la vision, de l’audition et de la parole
  • Troubles du comportement, diminution de l’intelligence
Dommages à long terme possibles

Causes et traitement

Lésion de la partie motrice du cerveau immature durant la petite enfance

Suivi au cabinet médical / à l’hôpital

Examens possibles
  • Recherche de la cause
    • Analyse de sang et d’urine
    • IRM (imagerie par résonance magnétique)
    • Analyse du liquide céphalo-rachidien (ponction lombaire)
Traitements possibles
  • Pas de possibilité de guérison
  • Encourager l’autonomie dans la vie quotidienne
  • Thérapies par le mouvement ciblées (physiothérapie et ergothérapie)
  • Musicothérapie et équithérapie bénéfiques pour le développement
  • Aides orthopédiques (attelles, aides à la mobilité)
  • Traitement orthopédique (intervention chirurgicale, le cas échéant)
  • Traitement médicamenteux (antispasmodique)

Que puis-je faire moi-même?

  • Réaliser les contrôles de grossesse réguliers
  • Avant de prendre des médicaments, en parler avec la sage-femme
  • Ne pas consommer d’alcool ou de drogue
  • Ne jamais secouer un bébé

Quand consulter un médecin?

  • Si l’enfant ne bouge pas ou de façon anormale
  • En cas d’anomalies du développement (l’enfant ne se tient pas assis, debout, ne tient pas sa tête)
  • Anomalies de l’état de conscience

Plus d'infos

Association Cérébral Suisse
www.vereinigung-cerebral.ch/fr/

Fondation suisse en faveur de l’enfant infirme moteur cérébral
www.cerebral.ch

Synonymes

Paralysie cérébrale infantile, PCI, infirmité motrice cérébrale, paralysie infantile, trouble moteur, maladie de Litte, handicap physique

Primes d’assurance-maladie en un coup d’oeil

Calculer la prime

Exclusion de responsabilité

La CSS ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des données. Les infor­ma­tions publiées ne remplacent en aucun cas l’avis du médecin et du pharmacien.

CSS Assurance – votre partenaire santé

Etre en bonne santé, guérir, vivre avec une maladie: en tant que partenaire santé, la CSS Assurance vous accompagne tout au long de votre parcours personnel.

Entre de bonnes mains