Réactions croisées: attention à ces aliments en cas de rhume des foins

1181607570 1181607570

La plupart des personnes souffrant de rhume des foins le savent: au printemps, c’est reparti. Avec les pollens qui circulent dans l’air, on a fréquemment les yeux qui pleurent, et une prudence renforcée est de mise. Mais les personnes allergiques savent-elles qu’il faut faire attention à certains aliments selon les pollens auxquels elles sont sensibles? Les réactions croisées rendent la saison d’autant plus pénible pour les personnes touchées.

Pourquoi dois-je renoncer à manger une pomme si je suis allergique aux pollens de bouleau? Environ 70% des personnes allergiques aux pollens des arbres (comme le bouleau, l’aulne ou le noisetier) présentent des réactions croisées lorsqu’elles consomment des aliments dont les protéines sont très similaires à celles des pollens en question. Notre système immunitaire ne fait pas la distinction entre les protéines du bouleau et celles de la pomme. Il ne voit l’allergène que comme un élément dangereux, d’où une réaction croisée.

Signes d’une réaction croisée

Si vous souffrez de rhume des foins et qu’un aliment entraîne chez vous les symptômes suivants, alors il faudrait éviter d’en manger pendant la saison des pollens. Toutefois, beaucoup de protéines et donc d’allergènes ne résistent pas à la chaleur, si bien que les aliments correspondants peuvent tout de même être consommés lorsqu’ils sont cuits.

  • Démangeaisons dans la bouche et dans la gorge
  • Enrouement
  • Sensation d’engourdissement
  • Gonflement des paupières
  • Problèmes de digestion
  • Gonflements de la bouche, de la langue ou des lèvres

Voici des réactions croisées typiques

Bouleau, aulne, noisetier  Janvier–avril Fruits à pépins et à noyau (pommes, poires, prunes, abricots, cerises, etc.), noisettes, noix, amandes, tomates, carottes, céleri, mangues, avocat, fenouil, kiwis, litchis.
Armoise  Juillet–août Céleri, carottes, fenouil, artichaut, camomille, poivre, moutarde, aneth, persil, coriandre, cumin, anis, graines de tournesol.
Graminées  Mai–juin Une allergie aux graminées peut déclencher une sensibilisation à certains aliments comme les cacahouètes, les pommes de terre, le soja, le kiwi, la tomate, le melon, les céréales ou la menthe poivrée. En temps normal, ces aliments ne déclenchent cependant pas de réaction allergique lorsqu’ils sont consommés.

Toutefois, une réaction croisée avec des aliments n’est pas toujours déclenchée uniquement par des pollens. Une allergie au latex ou aux acariens peut aussi donner lieu à une réaction.

Acariens: Crevettes, homard, langouste, crabe, escargots
Latex: Avocat, banane, châtaigne (vermicelles, marrons), kiwi, papaye, figue, paprika

Risque de choc anaphylactique

L’allergie peut aller jusqu’à entraîner un choc anaphylactique, soit une détresse respiratoire ou un arrêt circulatoire. Dans ce cas, il est vital de connaître les bons gestes et les mesures d’urgence, mais aussi de savoir comment éviter les allergènes potentiels. En collaboration avec aha! Centre d’Allergie Suisse, la CSS Assurance offre un cours sur l’anaphylaxie aux adultes, aux adolescents et aux parents d’enfants concernés.

Mädchen streichelt ihre Katze
Formation sur l‘asthme

Pour toute la famille

Cours collectifs et camps avec aha! Centre d’Allergie Suisse.

S’inscrire maintenant

Les primes d’assurance-maladie 2021 en un coup d’oeil

Que voulez-vous lire?

Entre de bonnes mains avec la CSS

Dois-je aller chez le médecin?
myGuide analyse vos symptômes et vous donne des conseils.
Ouvrir myGuide
Trouvez le meilleur hôpital
La comparaison des hôpitaux par la CSS vous aide à faire votre choix.
Démarrer QualiCheck
L’intervention est-elle nécessaire?
Demandez un second avis médical. C’est gratuit, simple et rapide.
Vérifier maintenant